Réseau Solidaire d’Allocataires
Accueil du site > Truc et astuces > Permis de conduire : nouvelle aide aux apprentis et aux jeunes en CIVIS ... (...)

Permis de conduire : nouvelle aide aux apprentis et aux jeunes en CIVIS ... et ce qui existe pour les autres

jeudi 6 juillet 2006, par collectif rto

Les apprentis et les jeunes sous contrat d’insertion dans la vie sociale (Civis) bénéficieront à l’automne 2006 d’une "aide financière directe" de l’Etat de 200 euros pour passer leur permis de conduire, a annoncé jeudi 6 juillet 2006 le gouvernement.

La date d’application prévue est le 1er septembre 2006, alors que cette aide était annoncée pour janvier 2006 en ce qui concerne les jeunes en CIVIS.

Ce "coup de pouce supplémentaire", qui a "pour objectif de favoriser l’insertion professionnelle de ces jeunes", a été décidé lors d’un Comité interministériel sur la sécurité routière.

Les futurs bénéficiaires de cette aide devront être âgés de 16 à 25 ans, être depuis au moins trois mois en contrat d’apprentissage ou en Civis et ne jamais avoir été titulaires d’un permis B. Il n’a pas encore été précisé quel organisme gèrera cette aide, probablement les missions locales et PAIO, déjà en charge du CIVIS

Cette aide de 200 euros pourra être cumulée à un prêt au titre du dispositif "permis à un euro par jour". En outre, le gouvernement a décidé d’étendre le dispositif du permis à un euro au permis moto de catégorie A (plus de 125 cm3), si celui-ci est le premier permis passé par le jeune.

Evidemment, du coup, cela donne un bon prétexte aux travailleurs sociaux pour refuser une aide pour le permis à ceux qui ne seront ni apprenti ni en CIVIS. Ou une bonne raison de pousser des jeunes à signer un CIVIS, qui outre les contraintes qu’il impose au "bénéficiaire", est un moyen de recueillir des informations sur les jeunes de 16 à 25 ans...

Si vous ne connaissez pas encore le CIVIS, lisez l’article CIVIS : connaître ses droits dans la rubrique Dossiers pour savoir de quoi il retourne.

Et pour les autres ?

Le Fastt (fonds d’action sociale du travail temporaire) propose aux intérimaires de 26 ans et plus une aide exceptionnelle de 500 euros pour passer le permis voiture (B). Pour obtenir cette aide, il suffit de compter 600 heures de mission de travail temporaire (soit 4 mois à temps plein) sur les 12 derniers mois, d’être en mission dans les 30 jours qui précèdent la date d’envoi du formulaire de demande (cachet de la poste faisant foi), et de faire la demande avant l’inscription dans une école de conduite conventionnée avec l’Etat dans le cadre du « permis à 1 € par jour ».

Le "permis à un euro par jour" est un dispositif lancé à l’automne 2005. Il s’agit d’un prêt à taux zéro, que tous les jeunes de 16 à 25 ans peuvent demander, auprès d’un établissement financier agréé, qui accepte ou refuse en fonction du dossier (et notamment des revenus) du candidat.

Des aides particulières existent pour les personnes reconnues handicapées.

Certains Conseils Généraux ou Régionaux peuvent mettre en place des dispositifs particuliers (dans le cadre du RMI, pour les jeunes diplômés de certains secteurs...) : renseignez vous localement.

P.-S.

Début octobre 2006, nous n’avons trouvé aucun texte entraînant la mise en application de l’aide financière aux apprentis et jeunes signataires d’un CIVIS : elle n’existe donc pas encore... Mais l’effet d’annonce, lui, est bien passé !

62 Messages de forum

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0